Mystérieusement blessé à l\'abdomen à Sochaux

Un homme a été mystérieusement blessé à l\'abdomen dans la nuit de mardi à mercredi, à Sochaux. Les témoins sont introuvables, les preuves ont été en partie effacées... L\'enquête s\'annonce difficile pour les policiers de Montbéliard, en charge de l\'affaire!

L\'agression a été signalée au commissariat par l\'ex-concubine de la victime. Tous deux habitent sur le même palier.
Mercredi matin, cette femme a découvert des traces de sang qui menaient jusqu\'à l\'appartement de son ancien compagnon. Elle est alors entrée, et a découvert le père de ses enfants allongés sur le canapé, grièvement blessé à l\'abdomen.
La femme a prévenu les policiers, et en attendant l\'arrivée de ceux-ci elle a nettoyé les traces de sang. Se faisant, elle a effacé de nombreux indices, qui auraient pu être exploités par des spécialistes de l\'identité judiciaire.
L\'homme a été rapidement conduit au centre hospitalier de Montbéliard. Il a été blessé par un ou plusieurs coups de couteau, mais ses jours ne sont pas en danger.

Les enquêteurs ont tenté de reconstituer le déroulement de la nuit, ainsi que les circonstances de l\'agression, mais le flou flotte encore.
Le mardi soir, la police s\'était déjà déplacée sur les lieux, suite à l\'appel de cette même femme qui se disputait avec son compagnon.
Quelques heures plus tard, une voisine a aperçu une violente altercation, en pleine rue, entre deux hommes, dont l\'un pourrait être la victime.

Le témoignage de l\'ex-concubine permettrait sans doute d\'éclaircir bien des points... mais celle-ci a disparu! Elle ne s\'est pas présentée au commissariat mercredi après-midi, où elle était pourtant convoquée, et est ensuite demeurée introuvable.

Que s\'est-il donc passé dans la nuit de mardi à mercredi, rue du général Leclerc à Sochaux? Peut-être la victime elle-même, une fois rétablie, pourra-t-elle clarifier les choses.

Rédaction : R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?