Besançon : Un amour tombé bien bas

Quand la guerre fait rage au sein de son couple, deux choix s\'offrent en général à un homme violent : battre sa compagne (option bien souvent privilégiée) ou passer ses nerfs de manière plus raisonnable sur le mobilier en le balançant par la fenêtre.

Une alternative dont il n\'est pas à exclure qu\'elle ait pu inspirer jeudi soir dernier une solution intermédiaire à un sexagénaire bisontin en froid avec sa jeune épouse d\'une trentaine d\'années. C\'est en tout cas ce qu\'a laissé entendre celle-ci… après être tombée mystérieusement de leur appartement des Chaprais, soit du deuxième étage.

Une lourde chute en partie amortie par du gazon mais qui toutefois valait à la victime d\'être transportée dans un état préoccupant à l\'hôpital, où ses jours ne seraient apparemment plus en danger aujourd\'hui. Ce qui devrait donc permettre sa prochaine audition par la police, en vue d\'éclaircir les circonstances exactes de sa dégringolade par le balcon, que son mari a pour sa part présentée comme accidentelle au cours de sa garde à vue.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?