Morteau : Susceptibles à mort

Vendredi soir dernier à Morteau, dans la rue de la Gare, c\'est avec une ironie des plus tragiques que les faits se seront déroulés non loin du bar \"Le Terminus\". Un établissement que cet homme de 46 ans sans histoire venait tout juste de quitter, lorsque deux individus auront donc signé son arrêt de mort d\'un coup de poing fatal… aux motivations futiles.

Interpellés un peu plus tard dans la nuit après s\'être doublement rendu coupables de délit de fuite, les suspects auraient en effet expliqué durant leur garde à vue avoir agressé ce quadragénaire… parce qu\'il leur avait reproché d\'être mal garés avec leur voiture.

Une réaction disproportionnée dont la conséquence irréparable serait en revanche involontaire, d\'après l\'auteur supposé du coup meurtrier, un jeune homme d\'une vingtaine d\'années jusqu\'alors inconnu de la justice.

Quoi qu\'il en soit vraiment, une autopsie de la victime devrait en tous les cas être réalisée ce lundi, afin d\'établir la cause précise de sa mort : le coup en lui-même (reçu au visage) ou sa chute sur le trottoir.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?