Haute-Saône : Un boulanger dans le pétrin

On ne sait trop si c'est par déformation professionnelle qu'il aura pris l'habitude de mener ses compagnes à la baguette. Mais pour s'être en tous les cas spécialisé dans la distribution de pains, ce boulanger belfortain de 51 ans a vu ses ennuis aller croissant ces dernières années…

Condamné une première fois dans les Alpes-Maritimes à 8 mois de prison ferme en 2011 suite à une tentative de meurtre sur son ex-femme, il comparaissait de nouveau le mois dernier devant la justice pour en avoir fait de même avec sa dernière conquête en date. Une Haut-Saônoise de la périphérie luronne.

Apprenant il y a quelques semaines de cela qu'elle voulait mettre un terme à leur relation de 15 mois, l'impulsif artisan, après s'être introduit chez elle en son absence et avoir découvert sur son ordinateur qu'elle entretenait une relation avec un autre homme, aura en effet vu rouge. En picolant tout d'abord comme un trou, puis en cassant tout dans la maison, et en accueillant pour finir violemment sa victime à son retour.

L'agrippant en premier lieu par le bras, il lui faisait très vite part de son intention de « [la] tuer ». Un plan fort heureusement contrarié par la réaction de sa proie, qui, en se débattant, parvenait à lui échapper et à trouver refuge chez des voisins.

Soit la fin du calvaire pour elle… mais le début d'une longue et haletante course poursuite pour les gendarmes, qui auront parfois dû dépasser les 100 km/h en agglomération pour rester au contact de l'individu aussitôt reparti en voiture. Lequel se sera finalement laissé appréhender du côté d'Héricourt, en se garant très sagement sur le bas-côté.

Pour l'ensemble de son œuvre, il a écopé d'une annulation de permis et d'une peine de 2 ans de prison dont 10 mois ferme.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?