Un chien brûlé par son maître

Les policiers de Pontarlier ont assisté cette semaine a une scène de vengeance inédite et cruelle : un homme de 33 ans brûlait son chien avec un mégôt de cigarette. Pourquoi autant de méchanceté? Pour punir l'animal, qui avait mordu son maître.
Bien sûr, un chien ne doit pas mordre. Mais celui-ci avait des circonstances atténuantes : son propriétaire ne cessait de l'énerver, ce qui a fini par lasser l'animal qui s'est défendu comme il le pouvait.
Dans l'histoire, le plus bête n'est donc pas le chien... Ce qu'a bien compris la justice, qui devrait poursuivre le pontissalien pour "sévices graves et actes de torture sur un animal".
Le brave chien a par ailleurs rendu un grand service à la police, puisque son indigne maître était recherché par les tribunaux de Paris et de Besançon. L'homme avait en effet été condamné à deux peines de prison, qu'il n'avait pas encore purgé!
Publié le vendredi 21 août 2009 à 09h10

Confirmez-vous la suppression ?