Un concert néonazi annulé par le maire d\'Epenoy

Le maire d\'Epenoy, dans le Doubs, vient d\'annuler un concert néonazi qui aurait dû avoir lieu samedi soir dans la salle des fêtes de son village.

La salle des fêtes avait été louée par des jeunes gens n\'habitant pas le village. Soupçonnant que le motif de location (une fête d\'anniversaire) était faux, le maire s\'est renseigné et a appris que sa salle devait en réalité accueillir les Radikal Korps, un groupe franc-comtois, et le Bunker Korps, des musiciens lyonnais.
Tous deux se proclament ouvertement néonazis et présentent ce concert comme \"une manifestation de solidarité envers des personnes issues des milieux néo-nazis écrouées pour des violences à Lyon et dans la région\".
Le maire a donc annulé la location sous prétexte qu\'il y avait \"tromperie sur la destination de la salle\".

C\'est la deuxième fois en moins d\'un mois qu\'un concert néonazi est annulé en Franche-Comté (le maire de Montbéliard ayant refusé que le groupe Condemned 84 se produise à l\'Atelier des Môles le 26 février dernier).

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?