Un copain indigne

Vendredi soir, un jeune montbéliardais s\'est appliqué à illustrer le célèbre proverbe : \"Avec de tels amis, on a pas besoin d\'ennemis\".

Ce soir-là, deux copains faisaient voiture commune. Et bêtise commune, puisque ni l\'un ni l\'autre n\'avait attaché sa ceinture de sécurité.
Un oubli qui n\'a pas échappé aux policiers qui faisaient des contrôles faubourg de Besançon, à Montbéliard. Ceux-ci ont donc arrêté la voiture, et demandé à ses occupants de sortir.
Le passager s\'est aussitôt exécuté. Le conducteur, beaucoup plus désobéissant, a préféré redémarrer et s\'enfuir. Sans s\'occuper de son copain qui a été entraîné par la portière restée ouverte, et traîné sur plusieurs mètres!

L\'histoire finit bien pour le passager, qui n\'a pas été blessé.
Elle se termine beaucoup moins bien en revanche pour le conducteur, un jeune homme âgé de 25 ans. Celui-ci a en effet rapidement été rattrapé par les policiers, qui le connaissaient déjà plutôt bien. Il a été placé en garde à vue quelques heures, puis remis en liberté.
Il sera convoqué au tribunal le 14 décembre pour divers délits : conduite sans permis, refus d\'obtempérer, et mise en danger de la liberté d\'autrui. L\'absence de ceinture de sécurité ne devrait en revanche pas lui être reprochée.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?