Un coup de taser dont il ne se relèvera pas

Il y a des soirs où l'on ferait mieux de rester chez soi.

C'est en tout cas ce que cet homme de 59 ans a du se dire lorsqu'une dispute l'a entraîné dans une aventure sans lendemain.

Ainsi, cet homme dans la force de l'âge a simplement succombé à un coup de « taser » asséné par un individu non identifié.

Cet arme de catégorie B est pourtant indiquée comme non mortelle. Une information dont on peut maintenant légitimement douter…

La décharge de 50 000 volts a provoqué un arrêt cardiaque chez l'homme de 59 ans qui ne s'en est pas sorti. A l'arrivée des pompiers, il était déjà trop tard.

Son agresseur n'a pas encore été identifié et il est recherché activement par les services de police.

Les autorités auront aussi la tâche compliquée de déterminer ce qui avait bien pu fâcher les deux hommes sur un parking de Montbéliard (25), un dimanche soir, en pleine nuit vers 23h...
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?