Routes limitées à 80 km/h : le Conseil d’État saisi pour un ultime recours

La loi qui va imposer la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires entrera en application dès le 1er juillet 2018.

Mais pour un groupe d\'irréductibles Gaulois, il reste encore deux petites semaines pour agir et tenter de faire capoter cette réforme.

Tout d\'abord, de nombreuses personnes ont tenté d\'alerter le gouvernement depuis quelques semaines.

Selon les « anti-80-à-l\'heure », cette nouvelle limitation devrait augmenter les incivilités et les comportements dangereux, en particulier les conducteurs impatients qui auront envie de doubler dangereusement.

Mais pour les membres du gouvernement, le calcul est simple : la réduction de la vitesse entraînera une réduction des morts sur la route.

Enfin, il reste un espoir pour ceux qui souhaitent continuer de rouler à 90 km/h : des députés centristes ont choisi de saisir le Conseil d\'État en déposant un recours en excès de pouvoir.

Ce groupe constitué d\'une quinzaine de députés considère que l\'expérimentation n\'a pas été menée à son terme.

D\'autre part, il s\'agit d\'un décret qui n\'a pas été débattu à l\'Assemblée Nationale et pour lequel des manifestations ont eu lieu dans toutes la France.

Enfin, certains élus commencent à s\'inquiéter. Il y aurait environ 20 000 panneaux de signalisation et des milliers de peintures au sol à changer en moins de 15 jours .

Un casse tête qui risque de gâcher les vacances des collectivités.

Le Conseil d\'État a donc le pouvoir de freiner ce décret et nous aurons sans doute de nouvelles informations rapidement.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?