Un fusil de chasse intimidant

Dans la nuit de samedi à dimanche, les occupants d\'un appartement d\'Essert (Territoire de Belfort) avaient décidé de se changer les idées et d\'organiser une petite fête. La musique et les voix n\'étant pas vraiment en sourdine, les voisins pouvaient profiter du bruit de cette sympathique soirée.
Ce qui n\'était pas vraiment au goût de l\'un des locataires, un homme de 61 ans qui, à minuit et demi, aurait bien aimé pouvoir dormir! Aux grands maux les grands remèdes, le sexagénaire a saisi son fusil de chasse (non chargé) et est allé rendre une petite visite à ses voisins.
Ceux-ci, le premier moment de frayeur passé, ont maitrisé l\'homme et ont prévenu la police.

Le voisin a donc fini la nuit en garde à vue, un lieu finalement moins bruyant que son propre appartement. Il a rapidement été remis en liberté, la police n\'ayant pas trouvé dans son domicile d\'autres armes à feux, ni de munitions.
Reste à savoir si détenir un fusil de chasse dans le seul but de faire peur à ses voisins est autorisé?

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?