Un label de gestion écologique pour Besançon?

Neuf villes françaises, dont Besançon, ont annoncé mercredi leur désir de créer un \"label de gestion écologique des espaces verts\". Celui-ci supposerait un renoncement à l\'usage de pesticides ou la formation des agents.

L\'objectif est d\'aboutir au lancement de ce label mi-2011, ce qui serait une première en France, a annoncé mercredi Fabienne Giboudeaux, adjointe (Verts) au maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë, chargée des espace verts, aux côtés des élus partenaires.
\"On a engagé depuis plusieurs années la gestion écologique de nos espaces verts mais maintenant il est important que cette démarche ne se fasse pas ville par ville\", a déclaré l\'élue verte, soulignant \"l\'impact négatif des pesticides sur la nature et les agents qui travaillent dans les espaces verts\".

Outre Besançon, Lyon, Marseille, Lille, Montpellier, Nantes, Orléans, Paris et Rennes se sont engagés dans cette démarche.
Des réseaux professionnels soutiennent également la création de ce label, afin d\'encourager l\'adoption par les gestionnaires d\'espaces verts de pratiques de gestion respectueuses de l\'environnement \"en les valorisant par un label reconnu du public\".

Dans un premier temps, ces villes vont élaborer un «référentiel», une sorte de cahier des charges, avant de vérifier de façon indépendante qu\'il est appliqué et de lancer ce nouveau label certifié par un organisme indépendant. Le but : abandonner l\'utilisation des produits phytosanitaires chimiques, préserver la biodiversité, améliorer la qualité écologique des cours d\'eau notamment.
Ce référentiel doit \"servir de support à une labellisation au niveau national, voire européen des espaces verts publics et privés ouverts au public\", a précisé la Ville de Paris. Le lancement du label est prévu pour la mi-2011.

Illustration : la promenade des Glacis à Besançon

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?