Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
14
Besancon
Sam
26
Dim
29
Lun
31
Mar
30
CPAM
 
Toute l'actualité
 Aiguilles et poupées gonflables dans les bacs de tri du Jura
Envoyer à un ami par email

On ne trouve pas que des papiers et des bouteilles en plastique dans les bacs de tri sélectif du Jura (et d'ailleurs) : s'y cachent aussi des objets insolites, inattendus... voire dangereux.

La semaine dernière, un ouvrier du centre de tri des ordures ménagères de Lons-le-Saunier s'est piqué avec l'aiguille d'une seringue. Cet accident étant le troisième depuis le début de l'année, le directeur du SYDOM (Syndicat départemental de traitement des ordures ménagères) rappelle la nécessité de trier soigneusement ses déchets.
Pour l'environnement, mais aussi par égard envers les ouvriers chargés du tri, qui manipulent tout ce que contiennent les bacs.

Certaines "erreurs" de tri se révèlent en effet dangereuses : "Outre les aiguilles, on trouve des munitions. Des grenades d'entraînement, des cartouches, des fusées de signalisation. Un de nos ouvriers s'est brûlé avec un engin comme ça l'an passé. Il n'est pas rare de voir passer des batteries encore pleines d'acide, des flacons de white-spirit ou d'alcool à brûler" explique le directeur du SYDOM.
Le responsable du site Juratri s'indigne quant à lui de la présence dans les bacs "de couteaux, de fourchettes, de lames de cutter et même d'armes à feu. Dans ce dernier cas, on les ramène aux gendarmes…"

Autres trouvailles, moins dangereuses mais désagréables tout de même : les restes d'animaux. L'année dernière, une cinquantaine de poulets sous emballage ont ainsi été retrouvés dans un bac de tri sélectif jurassien.
Des têtes de moutons se retrouvent elles aussi fréquemment sur les tapis des centres de tri.

Mais les ouvriers font également quelques découvertes plus comiques de dangereuses : une poupée gonflable par exemple.
Ou "des chéquiers qui ont été jetés par inadvertance avec l'enveloppe dans laquelle ils ont été envoyés. Ou encore des portefeuilles avec des papiers d'identité. Souvent, dans ce dernier cas, les propriétaires ont été victimes d'un vol. Le malfrat a pris l'argent et jeté le reste à la poubelle. La dernière fois que c'est arrivé, le portefeuille appartenait à une dame qui avait pris un type en auto-stop. Ce dernier en avait profité pour la dévaliser. Si les gens sont de Lons, je les appelle pour qu'ils viennent récupérer leur bien. Ou alors on le renvoie."
Un beau geste de la part des employés du tri. Les mauvais trieurs devraient peut-être s'en inspirer avant de jeter n'importe quoi n'importe où...

R. Hingray
actualités Besançon Publié le vendredi 9 avril 2010 à 14h05
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de pattynette
“Alors ça, ça demande une réaction !!
Je tiens à tirer mon chapeau à ces personnes qui font ce métier ô combien ingrat puisqu'il s'agit de NOS déchets !!
On ne parle jamais d'eux bien qu'ils méritent amplement la palme du boulot chiant à souhait !
Pourtant on ne les entends jamais ...
Dur, dur, ce métier et moi je dis bravo !
Je ne suis pas entrain de prétendre qu'eux seuls font un métier difficile loin m'en faut mais tt de même ils sont au coeur même de nos détritus de tte nature !! et la question que je me pose au sujet des seringues est : sont -t-ils protégés ? je ne suis pas loin de penser qu'ils devraient bénéficier d' une prime de risque si ce n'est déjà fait...
Ceci n'est que mon avis ...
http://www.creations-de-bijoux-insolites.com ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 9 avril 2010 à 19h36
Réaction de louli
“Oui en effet un beau métier....... En voie d'extinction puisque de toute façon le tri et la relève des poubelles sera bientôt facturé au poids et à la tournée pour tout le monde (si ce n'est déjà fait), donc nous apercevrons bientôt le lundi matin en allant au boulot les sacs poubelles jonchant les fossés et les sous-bois, oubliés par mégarde par quelques distraits. Et on va payer pour tous ces pollueurs pour employer du personnel pour les ramasser. Je rappèle que des ordures sont déjà jetées directement par les fenêtres de certains bâtiments bisontins (je dis pas lesquels car ça peut être mal interprété...), celles-ci atterrissent au hasard sur le trottoir ou sur qq'un... Mais c'est peut-être une tradition? Moi ça me choque ce manque flagrant de savoir vivre et de civilité et ca va pas s'arranger.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 10 avril 2010 à 07h31
Réaction de Cindy02
“Il y a déjà des locataires indélicats dans les immeubles collectifs , déposants machines à laver , meubles , téléviseurs , paraboles etc , canapés etc
Ces personnes ne sont pas trop courageuses pour se rendre dans les déchetteries et tout le monde doit payer pour ces personnes indélicates et peu respectueuses , sachant qu'un enlèvement par l'organisme logeur est parfois facturé 300 euros

actualités BesançonEnvoyée le dimanche 11 avril 2010 à 16h39
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr