Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Jeu
36
Ven
35
Sam
33
Dim
22
CPAM
 
Toute l'actualité
 Un mineur blessé lors d'une rixe entre deux bandes à Audincourt, l'IGPN saisi
Envoyer à un ami par email
L'IGPN, la "police des polices", a été saisie pour déterminer si la blessure à l'oeil d'un mineur, lundi soir lors d'une rixe entre bandes de jeunes à Audincourt (Doubs), était imputable à un gomme cogne utilisé par les forces de l'ordre, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

L'Inspection générale de la police nationale "devra établir si vraiment la blessure a été causée par un tir de flash ball, ce qui est une hypothèse possible mais pas du tout une certitude", a dit le procureur de la République à Montbéliard (Doubs), Thérèse Brunisso.
Si l'hypothèse s'avère exacte, l'IGPN devra également "déterminer si le tir a été effectué dans des circonstances réglementaires", a ajouté la magistrate.

D'après sa famille, l'adolescent de 17 ans a perdu un oeil. Opéré en urgence lundi soir, il n'a pas encore été entendu par les enquêteurs.

La rixe a impliqué deux bandes d'une cinquantaine de personnes chacune, avant l'intervention d'une quarantaine de policiers et des CRS. Quatre personnes dont un mineur ont été interpellées et placées en garde-à-vue, lundi soir et mardi matin.
Sur le déroulèment des faits, le procureur a déclaré : "deux policiers municipaux et trois hommes de la police nationale se sont retrouvés pris en tenailles entre les deux groupes, dont la plupart des membres étaient armés de barres de fer et de battes. Il y a eu un tir de flash ball".

Les deux bandes venaient de l'agglomération de Sochaux-Montbéliard (où se situe Audincourt): l'une du quartier de la Petite Hollande à Montbéliard, l'autre du quartier du Buis à Valentigney. Elles se seraient affrontées pour un différend antérieur.
Des feux de poubelles et des dégradations de mobilier urbain ont été commis lundi soirée dans le quartier de la Petite Hollande.

L. L.
actualités Besançon Publié le mercredi 9 février 2011 à 12h39
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jojojura
“On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs. Ces jeunes gens se tabassent, s'infligent des blessures mais si la police emploie des moyens pour mettre fin à la bagarre et qu'il se passe quelque chose, elle est coupable. Il faut m'expliquer comment on rétablit l'ordre. Par le dialogue? En distribuant des chocolats? En envoyant des psys, des médiateurs. Il est temps d'arrêter ces fariboles à gogos et bobos vivant dans leur bulle. Le jour où une police fasciste ou les milices se chargeront du maintien de l'ordre , on gémira mais il sera trop tard.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 9 février 2011 à 16h17
Réaction de nikles007-54349
“bien dit ....”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 10 février 2011 à 09h43
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr