Un nourrisson giflé à Belfort

Un belfortain de 36 ans a été condamné la semaine dernière à 24 mois de prison dont 4 mois ferme pour avoir giflé son bébé de quelques mois. Il devra également payer 300 euros de dommages et intérêts au Conseil Général, qui s’était porté partie civile, et un euro symbolique à son ex-compagne.
C\'est cette dernière qui avait porté plainte contre le père de son bébé. L\'homme, excédé par les pleurs de l\'enfant qui ne dormait pas, avait giflé le nourrisson.

Ce n\'est pas la première fois que ce père de famille frappe ses enfants. Il a déjà été condamné par le passé pour des faits de violences sur ses aînés.

Les magistrats n\'ont donc pas attendu la loi contre les châtiments corporels (et notamment la fessée) d\'Edwige Antier pour punir ceux-ci...

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?