Haute-Saône : Un oiseau dans le moteur

Des nombreuses menaces pesant sur un avion de chasse en vol, il en est une que les pilotes peuvent assurément plus redouter que n\'importe quel missile à tête chercheuse : celle d\'une volée de piafs.

Un rapport de forces disproportionné a priori, mais très équilibré en vérité, comme en a témoigné hier soir en Haute-Saône le crash d\'un mirage 2000-5, des suites d\'une indigestion de plumes. Un triste cygne signe pour un engin rattaché à l\'escadrille des Cigognes…

De retour d\'exercice et donc fort heureusement allégé en kérosène, l\'avion s\'apprêtait à rejoindre la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains lorsqu\'un oiseau l\'a percuté... ou l\'inverse. Une collision à pleine vitesse comme il doit en arriver souvent, à ceci près que le volatile se sera pour ce coup-ci logé dans une turbine de l\'appareil, provoquant un début d\'incendie.

Telle est en tout cas la version livrée par le pilote qui, dérouté dans un premier temps vers Nancy après déclenchement de la procédure d\'urgence, aura finalement fait le choix de chercher le plus proche terrain vague pour y écraser son monoréacteur, délesté de ses dernières réserves de carburant.

Un atterrissage peu académique auquel se sera idéalement prêté un champ de la commune haut-saônoise de Montcourt, où les pompiers seront rapidement intervenus pour éteindre les flammes et sécuriser la zone, peu après 19h.

Ejecté à temps, le pilote, âgé de 36 ans, en aura pour sa part été quitte pour une belle frayeur et une jambe cassée.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?