Un radar pédagogique remplace un panneau annonçant un radar à Besançon

La préfecture du Doubs a installé jeudi à Besançon un radar pédagogique pour remplacer un panneau annonçant la présence d\'un radar fixe, le premier à avoir été enlevé en mai après l\'annonce par le gouvernement de la suppression de ces panneaux.

Le radar pédagogique est placé à 1.500 m d\'un radar fixe sur un axe limité à 70 km/h, en amont de l\'emplacement de l\'ancien panneau d\'annonce. Il affiche à titre informatif la vitesse des automobilistes sans les sanctionner.
\"Situé en amont du radar fixe, et non à 400 m comme la plupart des panneaux, ce radar répond à une logique de prévention et de pédagogie\", a déclaré à la presse le préfet du Doubs, Christian Decharrière, lors de l\'installation du radar.
\"La volonté n\'est pas de piéger nos concitoyens. Il y aura systématiquement un radar pédagogique avant chaque radar fixe, mais nous en mettrons aussi ailleurs que devant les radars fixes\", a-t-il ajouté.
Le prix de ces radars est compris entre 2.500 et 5.000 euros. Entre 30 et 50 seront installés dans le Doubs d\'ici mars 2012, selon la préfecture.

Mi-mai, la préfecture du Doubs avait été la première à supprimer un panneau d\'annonce d\'un radar fixe. Le nombre des infractions relevées avant et après la suppression du panneau reste stable en moyenne, a-t-elle noté.
Le 30 mai, le ministre de l\'Intérieur, Claude Guéant, avait annoncé que près de 2.200 radars pédagogiques seraient installés en France dans les zones dangereuses d\'ici la fin 2011.
Le radar bisontin est le deuxième en France à être installé avant un radar fixe. Le premier est situé près de Froyart (Somme).

AFP
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?