Besançon : Un satyre peu frileux

Pour le faire en pareille saison, on aurait pu dire de lui qu'il n'a pas eu froid aux yeux. Mais ce ne serait clairement pas l'expression la plus appropriée pour faire référence à ce trentenaire bisontin n'ayant en vérité surtout pas eu froid aux "œufs", en choisissant en effet de s'exhiber à deux reprises la semaine dernière devant des jeunes femmes. Un grand déballage qui, comme bien souvent, n'aura pas emballé ces spectatrices "privilégiées".

Objet d'une plainte lundi et mercredi, l'homme, signalé à chaque fois dans le secteur de l'avenue Clémenceau, y aura été interpellé très rapidement. Déféré de manière tout aussi expéditive devant le parquet de Besançon, il en est ressorti libre mais sous contrôle judiciaire, dans l'attente de son procès de janvier prochain.

.
Publié le mardi 8 décembre 2015 à 09h51

Confirmez-vous la suppression ?