Besançon (25) : Un seul homme arrive à bloquer l’extension du tram vers Châteaufarine

C\'est l\'un des mystères du trajet du tram de Besançon : pourquoi diable celui-ci n\'arrive pas jusqu\'à Châteaufarine ?

C\'est vrai finalement, avec un terminus aux Hauts du Chazal, il ne manque finalement plus grand-chose pour qu\'il arrive près de la zone commerciale située quelques centaines de mètres plus loin…

Le dernier numéro de la Presse Bisontine (octobre 2017) a décidé de nous dévoiler le dessous de cartes de cette affaire.

En effet, on y apprend que tout est bien prévu : les terrains ont été acquis ou sont disponibles et le projet économique a du sens.

Mieux, si le tram arrive jusqu\'au centre commercial, son affluence pourra passer de 40 000 à 50 000 personnes par jour. De quoi enfin rentabiliser l\'investissement initial !

De plus, la zone commerciale de Châteaufarine manque cruellement de places de parkings et il est presque impossible d\'agrandir ceux qui existent déjà. Le tramway pourrait permettre à de nombreuses personnes de ne plus prendre leur voiture, de polluer moins et de laisser des places de parkings à ceux qui viennent des alentours.

Mais alors pourquoi le tram n\'est-il pas prolongé ? Eh bien, tout simplement parce qu\'un seul homme est arrivé à bloquer le projet.

Cet homme est Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, mais aussi instigateur du projet du tram original. En effet, la politique du maire s\'oriente vers la défense des commerces du centre-ville bisontin. Or, faire venir le tram jusqu\'au centre commercial de l\'ouest de Besançon, c\'est aussi un peu trahir les commerçants du centre.

Il faudra donc vraisemblablement attendre que Jean-Louis parte en retraite pour voir enfin le tramway arriver jusqu\'au Mc Donald quitte à creuser encore plus le déficit financier lié à l\'exploitation du tramway.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?