Franche-Comté : Une affaire de famille

Comme on a pu le voir récemment, dans le Doubs, nombreux sont les voleurs à traverser ces temps-ci une période de turbulences. Et si l'on peut (hélas) supposer que ça ne durera pas éternellement, ce passage à vide continue pour l'heure de faire des "victimes" parmi les bandits qui écument le département de manière répétée. A l'exemple de deux frères de 19 et 24 ans, qui fin-mars / début-avril dans le Grand Besançon auraient apparemment commis le braquage du supermarché Leader Price d'Ecole-Valentin, du magasin Métro de Châtillon-le-Duc et de l'enseigne Conforama de Chateaufarine.

En outre soupçonnés d'avoir sévi dans le Jura, en Saône-et-Loire et en Côte d'Or (pour un total de 11 délits supposés), ces deux Dijonnais d'origine ont été interpellés la semaine dernière suite à une autre série d'attaques à main armée perpétrées dans le même temps en Champagne-Ardenne.

Des méfaits comparables à ceux leur ayant déjà valu d'être condamnés par le passé. Mais jamais à de la prison ferme.

.
Publié le lundi 27 avril 2015 à 09h24

Confirmez-vous la suppression ?