Alsace : Une aide mal récompensée

Parce qu\'enfin le Territoire de Belfort est lui aussi tenté d\'aller voir ailleurs à l\'occasion de la prochaine réforme territoriale, il convenait, pour ne pas faire de jaloux, que nous nous intéressions également à sa destination tant espérée, à savoir l\'Alsace. Une région qui à son tour avance de solides arguments en termes de fous furieux.

Jugez plutôt : dimanche matin à Strasbourg, on ne sait trop encore ce qui aura bien pu passer par la tête de cet homme de 70 ans, mais en tous les cas, c\'est avec un fusil de chasse qu\'il aura accueilli ce jour-là l\'auxiliaire de vie chargée de lui prodiguer habituellement des soins. Laquelle, âgée d\'une cinquantaine d\'années, n\'aura pas survécu à ses blessures par balles au thorax.

Interpellé et placé en garde à vue, le retraité devrait d\'ici peu être présenté à un juge d\'instruction pour assassinat, alors que les enquêteurs s\'attachent à établir le mobile du meurtre... qui pourrait bien être la jalousie. L\'auteur des tirs mortels n\'ayant apparemment pas supporté de voir \"son\" infirmière, à qui il avait déjà fait des avances infructueuses, discuter la veille au soir avec un autre patient dont elle s\'occupait au sein de cette résidence sociale.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?