Doubs : Accidents en pagaille

L\'appel à la prudence lancé début juillet par la préfecture du Doubs aux usagers de la route serait-il finalement tombé dans l\'oreille de sourds ? Après une première salve de contrôles au bilan somme toute encourageant, c\'est ce que l\'on est en droit de se demander au vu de la journée d\'hier, marquée sur les départementales par une impressionnante série d\'accidents qui aura nécessité l\'intervention des secours une bonne quinzaine de fois.

Heureusement sans gravité pour les personnes impliquées, souffrant au pire de blessures légères, ce festival de plantages aurait en grande partie été lié aux fortes pluies. Un danger qui certes n\'est pas rappelé sur les 34 panneaux « je risque ma vie » (avec l\'alcool et compagnie) installés provisoirement sur le bord des routes pour les vacances… mais quand même ! Réduire sa vitesse quand les conditions de circulation sont difficiles ne semble a priori pas si sorcier à comprendre.

(A noter que la préfecture a tout de même fait preuve d\'un peu plus de prévoyance pour signaler les risques d\'inondation que font craindre par ailleurs ces mêmes trombes d\'eau dans les prochaines 24 heures. Le paradoxe étant qu\'en être informé ne changera pas grand-chose à l\'affaire si le Doubs, actuellement en vigilance jaune, se décidait donc à sortir de son lit pour noyer le vôtre.)

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?