Besançon : Un ticket pour l’ombre

Alors que les agressions de chauffeurs et contrôleurs de bus ont tout du lieu commun à Besançon, il est généralement très rare de savoir ce qu\'il advient par la suite de ces indésirables passagers (pour ceux qui se laissent appréhender).

Eh bien… même si son cas ne saurait évidemment servir de généralité, grâce à ce quadragénaire qui sous l\'emprise de l\'alcool aura adressé jeudi soir dernier un coup de poing à un agent Ginko dans le quartier Palente, on en sait désormais un peu plus !

Interpellé dans la foulée et jugé tout aussi hâtivement ce lundi en comparution immédiate, l\'homme a été condamné à 8 mois de prison dont 4 ferme.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?