Lons-le-Saunier : Une ânerie lourde de conséquences

Par les temps qui courent, il est bien évident que ce n'était pas très malin de sa part. Clairement pas. Mais de la même manière, sans doute y avait-il décision plus intelligente à prendre du côté de la justice, plutôt que d'en arriver à un verdict si radical.

Car oui, alors que certains multirécidivistes semblent de temps à autre s'en tirer à bon compte au vu de leur pedigree, hier à Lons-le-Saunier, un jeune homme de 19 ans a directement écopé de 4 mois de prison ferme pour avoir été surpris le week-end dernier en possession d'un pistolet factice.

Affirmant ne pas savoir qu'il « n'avai[t] pas le droit de le porter », il aura tenté d'expliquer qu'il l'avait uniquement pris « pour faire peur en cas d'embrouille » en boite de nuit. Une bêtise à laquelle un rappel à la loi et quelques bonnes heures de travaux d'intérêt général auraient probablement été une bien meilleure réponse qu'un séjour à l'ombre.

.
Publié le mardi 24 novembre 2015 à 09h31

Confirmez-vous la suppression ?