Une association d\'extrême droite condamnée à Montbéliard

Le président du Front Comtois, une association d\'extrême droite, a été condamné à une amende de 3000 euros pour incitation à la haine et discrimination raciale.

Au début de l\'année 2011, le Front Comtois avait placardé à plusieurs endroits du Pays de Montbéliard des affiches proclamant \"Ici c\'est la Comté... pas Alger\" et \"Islam hors d\'Europe\". Son président et fondateur avait également \"tenu des propos stigmatisant les musulmans et les étrangers d\'origine maghrébine\" sur son site internet.
Une plainte pour incitation à la haine raciale avait été déposée par le Collectif anti-FA (antifascite) du pays de Montbéliard.

Le fondateur du Front Comtois, âgé de 23 ans, avait par la suite présenté ses excuses et mis en avant sa jeunesse pour expliquer sa maladresse. Il a par ailleurs démissionné de cette association qu\'il avait créée en septembre 2010.
Il a été condamné à 3000 € d\'amende par le tribunal de Montbéliard et devra également verser 250€ de dommages et intérêts aux parties civiles (Collectif anti-FA) ainsi que 150€ à la ville d\'Hérimoncourt.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?