Doubs : Une démarche mal assurée

C'est l'histoire d'un quinquagénaire du Pays de Montbéliard qui travaille dans les assurances. Un job dont on pourrait penser qu'il exacerbe le sens des responsabilités. Mais pas forcément...

Le 18 juillet dernier en toute fin d'après-midi, c'est sans remords que notre homme a par exemple laissé sur le bas-côté un cycliste qu'il avait percuté à Raynans, non loin de chez lui, après avoir grillé un stop… tandis que le soir même au restaurant (!) il aura échafaudé un plan pour faire disparaître son véhicule accidenté, avec la complicité de sa compagne et de sa belle-fille. Une professeur des écoles aux valeurs éthiques tout aussi discutables.

En fin de repas, vers 23h, c'est elle qui aura eu l'idée de conduire la voiture en Alsace, où un ami aurait pu la réparer ni vu ni connu… si la 207 amochée n'avait pas déjà attiré le regard de témoins suspicieux.

Et c'est ainsi que de fil en aiguille la vérité du délit de fuite et de l'écœurant stratagème aura fini par éclater au grand jour, menant la semaine passée le trio de complices devant la justice. Laquelle les a condamnés à 1 500 euros d'amende chacun, avec un petit supplément d'un an de prison avec sursis pour le chauffard au permis annulé (sans possibilité de le repasser avant un an), qui a entre autres "gratifié" sa victime d'un traumatisme crânien et de fractures multiples à une jambe, aujourd'hui lourds de séquelles…

.
Publié le lundi 9 février 2015 à 10h19

Confirmez-vous la suppression ?