Besançon : Une peluche peut en cacher trois autres

En début de semaine, nous vous annoncions le grand retour de Boris à la Citadelle de Besançon, après un régime 100 % paille ayant fait de ce redoutable tigre de Sibérie le plus adorable des gros chats !

Ce que nous ignorions alors, c\'est que le plus mignon restait encore à venir… puisque pas moins de trois petits lions d\'Asie, plus fringants que leur lointain cousin, ont hier fait une apparition inattendue dans la fauverie du Muséum.

Nés fin décembre sans qu\'aucun faire-part n\'ait été envoyé, ces beaux bébés approcheraient déjà gentiment des 4 kg, laissant peu d\'espoir de les voir encore longtemps à l\'état de boules de poils.

Ce qui serait à l\'inverse une bonne nouvelle pour les 500 représentants de leur espèce… même si, pour avoir été mise en cloque par un mâle de 3 ans son cadet (on suppose que l\'écart est plus important à l\'échelle humaine), la mère de ces trois petits a finalement moins l\'air d\'une lionne que d\'une cougar, du haut de ses 8 ans…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?