Vin du Jura : la pire année depuis 1945

Après le grand épisode de gel qui a touché les vignobles du Jura au printemps, on n\'attend qu\'une “demi-vendange” cette année.

Ainsi, on pense pouvoir produire 45 000 hectolitres de vin contre 80 000 lors d\'une année normale. Il faut remonter à l\'après-guerre, soit 1945, pour trouver une trace de chiffres aussi mauvais pour le Jura.

Pour combler le manque à gagner, on pense devoir encore puiser dans les réserves. Mais beaucoup de vignerons n\'auront tout simplement pas de quoi tenir financièrement et ont donc décidé de ne pas récolter le peu de raisins qu\'ils avaient pour économiser sur les salaires, les machines, etc.

Afin de soutenir les viticulteurs, la députée LREM Danielle Brulebois a sollicité le ministre de l\'Agriculture et de l\'Alimentation pour lui expliquer la situation. L\'objectif est d\'obtenir des mesures financières qui pourraient aider les professionnels jurassiens à passer cette année douloureuse...

Heureusement, les raisins présents sont très sains et cette année pourrait être une très bonne récolte… gustativement parlant évidemment !
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?