Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Lun
28
Mar
30
Mer
33
Jeu
35
CPAM
 
Toute l'actualité
 Week-end tragique sur les routes de Franche-Comté
Envoyer à un ami par email

Le week-end dernier aura été particulièrement tragique, avec cinq morts et deux blessés graves sur les routes de Franche-Comté.

Dimanche matin, une dame de 84 ans a été renversée à Saint-Claude alors qu'elle traversait en dehors d'un passage protégé. Opérée dans la journée à Dole, elle est toujours dans un état critique.

Ce même jour à 18h, un fourgon et un véhicule immatriculé dans le Nord se sont percutés entre Combeaufontaine et Vauconcourt en Haute-Saône.
Les deux passagères du fourgon ont dû être désincarcérées. Blessées aux jambes, elles ont été hospitalisées à Vesoul.
Le conducteur de l'autre véhicule, un homme de 49 ans, a été gravement touché à la poitrine. En arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers, il a été héliporté à Besançon dans un état très préoccupant. Il y est décédé la nuit suivante.

À peine deux heures plus tard, un nouvel accident a fait deux morts à Saint-Sauveur, toujours en en Haute-Saône, dans des circonstances difficiles à déterminer en raison de témoignages discordants.
Deux voitures sont apparemment entrées en collision, avant d'être percutées par une troisième. Les conducteurs des deux premiers véhicules, âgés de 56 ans et 78 ans, sont morts sur le coup.
La troisième voiture s'est enflammée, mais ses occupants, un jeune couple et leur fillette de 5 ans, ont pu s'en extraire juste à temps. Tous sont indemnes.

Cette succession de drame s'est poursuivie lundi à Bulle, dans le Doubs.
Un homme de 50 ans a grillé un stop et s'est fait percuter par une voiture. Il a été tué sur le coup. L'autre conducteur n'a été que légèrement blessé.

Un dernier accident mortel est survenu lundi après-midi à Bonlieu, dans le Jura. Un conducteur de 67 ans a perdu le contrôle de son véhicule en raison d'une plaque de verglas. Il a percuté de plein fouet une voiture qui arrivait sur la voie opposée.
Le conducteur de la première voiture est décédé en arrivant à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Son passager, grièvement blessé, a été transféré à Besançon.
Les occupants de la seconde voiture n'ont été que très légèrement blessés.

La réaction du préfet de Haute-Saône

Le préfet de Haute-Saône, très inquiet par l'augmentation des accidents dans son département ces derniers mois, a affirmé lundi matin que "l'état du réseau routier ou les conditions météorologiques ne sont pas à mettre en cause. C'est le comportement des conducteurs qui est à l'origine de plus de 90 % des accidents de la circulation dans le département."
Un constat qui risque de conduire à une augmentation des contrôles d'ivresse et de vitesse car "il ne peut y avoir de tolérance lorsqu'il s'agit des vies de nos familles et voisins mises en jeu par les délinquants routiers".

R. Hingray
actualités Besançon Publié le mardi 18 janvier 2011 à 17h00
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jojojura
“Les français se remettent à mal conduire et se mal conduire. Hier, j'ai passé 2h sur la route: dépassement sur haricot après ligne blanche, dépassement sans visibilité (j'ai freiné pour éviter la collision aux deux véhicules, une conductrice ne s'est pas arrêtée alors que j'étais sur le passage clouté la voiture en face était arrêtée (sans ma vigilance, j'étais renversé), une autre téléphonait et je ne parle pas des clignotants inconnus de beaucoup. Il est grand temps de rétablir la loi pour permettre aux gens de se déplacer en sécurité. Le laxisme sur la route explique ces dérives. Et il faut mettre des véhicules banalisés pour traquer ces comportements irresponsables. ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 janvier 2011 à 09h16
Réaction de MIMI-32718
“Bien d'accord avec jojojura,les véhicules banalisés ça c'est la solution.Pas comme les radars, ou une foi l'emplacement connu il n'y a plus rien à craindre.Avec l'argent des radars on peut acheter des véhicules banalisés et par la même occasion embaucher pour éffectuer ces contrôles.Augmenter aussi les amendes qui ne sont pas assez dissuasive.Juste un exemple:( tel volant 35 euros 2 points ) ( pas de ceinture 135 euros 3 points )le tel au volant c'est quand même plus dangereux pour les autres que celui qui n'attache pas ça ceinture .Il faut faire mal aux portefeuilles pour toutes ces incivilités.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 janvier 2011 à 10h03
Réponse de nikles007-54349
“Hummm, les rardars permettent malgrés tout de diminuer la vitesse dans les zones.
Je prends exemple de besancon, ou sur le boulevard, tout le monde roulait vite.

Maintenant si une personne ralenti, c'est toutes les voitures qui ralentissent, et la portion du boulevard est sécurisée coté vitesse...
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 janvier 2011 à 16h30
Réponse de crys
“D'accord avec vous MIMI à condition que les gens soient solvables ,quand on voit que beaucoup roulent sans permis donc sans asssurance .
Une fois arrêtés,invoquent toutes les misères du monde,se retournent vers les assistantes sociales et pour finir qui paie?
Le fonds de solidarité c'est à dire nous,encore nous,toujours nous.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 janvier 2011 à 18h01
Réaction de gerard25
“Vivement l'assistance à la conduite... En tests dans différents pays (USA, Japon, Chine) mais totalement obérés en Europe avec pour primo conséquences la réduction de la consommation énergétique, optimisation des trajets, et disparition du "facteur humain" à l'origine de quasiment tous les accidents.
A priori dans une douzaine d'année, pas plus.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 janvier 2011 à 17h10
Réaction de Rachida25
“à pieds......... c'est moins dangereux et plus écolo !!!! hihihihi
l'assistance à la conduite n'évitera pas les défaillances.......techniques et les risques d'accidents, surtout si ce système provient de Chine !
J'suis OK avec nikles, les radars permettent de diminuer de façon significative la vitesse (vrai dans les agglomérations).
Malgré ces infos tragiques en Franche-Comté, selon les chiffres provisoires 2010 de la sécurité routière, 3 994 personnes ont été tuées sur les routes en 2010. C'est la première fois que l'on passe sous la barre symbolique des 4000 morts. Cela représente près de 300 vies épargnées par rapport à 2009, soit une baisse de 6,5% de la mortalité routière.
La baisse du nombre de blessés est encore plus importante : -13,1%, soit 79 056 blessés.
actualités BesançonEnvoyée le samedi 22 janvier 2011 à 22h21
Réaction de Matrix777
“J'en revient tjs à ce que j'ai déjà dit dans un précédent article !!! et les femmes tuées violées, les enfants qui meurt sous les coups de parents violents, les sans abris, les suicides...ont en parle ? NON et NON parce qu'on ce sert des morts sur la routes pour justifier des verbalisations très très lucratives.
A qui la faute des voitures surpuissantes ? Et des routes digne de voies romaines ?????
Comme avait dit Coluche : Au lieu de d'écrire la mendicité est autorisé, ont met des panneaux , stationnement interdit !
Saviez vous que le plus fort tôt de suicide concerne le monde agricole ? Ont en parle ? NON ....”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 24 janvier 2011 à 12h34
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr