Yema : 15 licenciements sur 22 employés

15 des derniers employés de l\'entreprise horlogère bisontine ont reçu une lettre de licenciement la semaine dernière. Placée en redressement et gérée provisoirement par un administrateur judiciaire, il ne reste que 6 mois pour Yema pour retrouver un équilibre financier. La situation actuelle de Yema est une conséquence directe du dépôt de bilan en septembre de son actionnaire principal le géant chinois Peace Mark pourtant considéré comme un des groupes horlogers les plus puissants du monde, leader sans partage de la production (composants et mouvements horlogers en Asie et en Suisse) et de la distribution (1200 points de vente en Chine).
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?