Festival Lumières d'Afrique Cinéma

Besançon Besançon (25000)
Festival Lumières d'Afrique
Pour sa 19e édition, le festival de cinéma « Lumières d’Afrique » revient avec une programmation cinéma riche et éclectique qui viendra présenter des œuvres et des artistes du continent africain.

C’est en 1996 que le festival est créé à Besançon sous l’impulsion de différentes associations.

L’objectif est de mettre en avant, pendant quelques jours, le cinéma africain. Depuis ce jour, c’est association APACA (Association pour la Promotion des Arts et des Cultures d’Afrique) qui est chargée de l’organisation du festival.

Le 19e festival Lumières d’Afrique aura lieu à Besançon du 9 au 17 novembre 2019.

Déroulement du festival de cinéma Lumières d’Afrique



Les projections des films auront lieu dans deux salles bisontines : au cinéma Victor Hugo Lumière et au Petit Kursaal.

Les films de tous formats seront projetés : courts et moyens métrages et longs métrages. La fiction et les documentaires sont naturellement concernés.

Les métrages de fiction doivent être réalisés par un artiste africain et mais aussi tournés en Afrique.

Pour les documentaires, la sélection est ouverte à tous à condition que le sujet du documentaire soit en lien avec l’Afrique (actualité, problématique, histoire, musique, etc.).

Différents prix viendront récompenser des films du festival :

En compétition pour les longs métrages de fiction :
💖 Coup de cœur du public de Besançon
🥇 Prix des jeunes
🥇 Prix du jury SIGNIS

En compétition pour les courts de fiction :
🥇 Prix de la diaspora africaine de Besançon

En compétition pour les documentaires (format long) :
🥇 Prix Eden du documentaire
🥇 Prix du public

En compétition pour les documentaires (format court) :
🥇 Prix du jury international
🥇 Prix du public

Exposition Vues d’Afrique



En complément au festival de films, une exposition de photos, « Vues d’Afrique » aura lieu pendant toute la durée de la manifestation.

Le 19e festival Lumières d’Afrique aura lieu à Besançon du 9 au 17 novembre 2019.

Confirmez-vous la suppression ?