Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Mar
22
Mer
20
Jeu
17
Ven
17
CPAM
 
Toute l'actualité
 Nancray (25) : 18 mois à l'ombre
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

Aussitôt pris, aussitôt jugé, un homme impliqué vendredi dernier dans le braquage d'une supérette de Nancray était présenté hier devant la justice, dans le cadre d'une comparution immédiate.

Le visage immanquablement dissimulé sous un foulard, ce quadragénaire était parvenu ce jour-là à obtenir 300 euros de la caissière qu'il avait pour cela menacée d'un couteau sous la gorge. Un butin somme toute honorable dont il n'avait hélas pu profiter bien longtemps. La faute à un choix de cachette discutable, qui lui avait coûté d'être interpellé quelques minutes plus tard, alors qu'il se croyait en sûreté dans un bosquet. Soit une erreur de débutant pour un individu qui n'en avait pas vraiment le profil, à en croire la douzaine de condamnations qu'il traînait déjà derrière lui.

Plus à même en vérité de mettre à profit son expérience des tribunaux pour trouver après coup des excuses à son énième dérapage, l'homme de 47 ans aura expliqué avoir « pété les plombs », suite au départ de son épouse pour la Thaïlande. Partie en voyage le mois dernier, celle-ci l'aurait contraint à se débrouiller seul avec leurs deux enfants. Une situation pour le moins délicate qui l'aurait alors fait « retomber dans la cocaïne ».

S'en tenant aux seuls faits, le tribunal n'aura cependant pas vu en cet « effondrement personnel et familial » de l'accusé un motif suffisant de complaisance.

Condamné à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve comme requis par le parquet, l'homme, incarcéré à l'issue de l'audience, devra en outre indemniser ses victimes : la caissière bien sûr, mais aussi le gérant du magasin… à qui il avait d'ailleurs déjà fracassé la vitrine d'un autre point de vente il y a 3 ans de cela, sous l'emprise de l'alcool.
Volontaire ou pas, cette fidélité malvenue lui aura pour finir valu l'interdiction formelle de se rendre à l'avenir dans leurs commerces.

C.R
actualités Besançon Publié le mardi 15 octobre 2013 à 14h29
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Bar les Glycines
“Dans quel monde vit-on! 18 mois ferme soit moins d'un an derrière les barreaux pour avoir menacé une vie pour de l'argent facile. Mais que fait notre justices! C'est une honte. Quand la justice prendra-t-elel à bras le corps ce problème. 10 ans ferme aurait été un minimum. On arrive à une banalisation de ces actes”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 octobre 2013 à 07h35
Réponse de darjo
“18 mois = un an et demi, mais cela reste peu :-[”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 octobre 2013 à 08h09
Réaction de Bar les Glycines
“Je suis Ok avec vous. Mais s'il a une bonne conduite durant son séjour, il ne fera que 10 ou 11 mois”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 17 octobre 2013 à 00h26
Réaction de macarena-80783
“18 mois de prison ??????? le mec a menacé une personne avec couteau sous la gorge .................pour moi et beaucoup de gens, c'est 10 ans minimum !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 27 octobre 2013 à 19h20
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr