Besançon : 42 avis d’expulsion

Parce qu'on ne détériore pas l'Œuvre de Vauban impunément (qui plus est quand elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco), une quarantaine d'expatriés guinéens installés à Besançon ont récemment fait l'objet d'un avis d'expulsion.

Ces foutus singes (car il s'agit bien en réalité de babouins) se seraient rendus coupables de dégradations, en effritant les murs de leur enclos, niché dans un fossé de la Citadelle. Alors forcément, ça fait tache ! Ou plutôt des trous.

Un comportement trop primaire des primates qui n'aurait donc pas laissé d'autre choix à la direction du Muséum de Besançon que de renvoyer les turbulents pensionnaires hors du territoire régional.

Une situation d'ores et déjà réglée pour 29 d'entre eux, confiés à divers parcs zoologiques de France et de Navarre, mais encore incertaine pour les 13 derniers, actuellement toujours maintenus sur le sol bisontin en attendant que soit connue leur prochaine destination.

Décidément, la capitale comtoise a vraiment le chic pour attirer les vandales "de tout poil".

GéPé
Publié le mardi 2 juillet 2013 à 13h42

Confirmez-vous la suppression ?