Besançon : A la faveur de la nuit

Si pour beaucoup d'entre nous voir le soleil se coucher de plus en plus tôt à quelque chose de déprimant, à Besançon (comme ailleurs), il en est d'autres qui, à l'inverse, s'en frottent les mains. Un type très particulier de personnes portant généralement… cagoules et armes de poing.

Eh oui ! Après s'être montrés relativement discrets durant la belle saison, les braqueurs de la capitale comtoise semblent bel et bien décidés à profiter des fins d'après-midi nocturnes des mois à venir pour reprendre du service à moindre risque.

Ca a notamment été le cas hier vers 18h dans le quartier Palente, où un individu s'est évaporé dans la nuit après avoir obtenu la caisse d'un bar-tabac de la place des Tilleuls. Le butin est estimé à plusieurs centaines d'euros.

.
Publié le mardi 3 novembre 2015 à 11h40

Confirmez-vous la suppression ?