Haut-Doubs : Du comté à n’en plus compter

Morbier, mont d\'Or, cancoillotte… Compte tenu des spécialités que nous avons dans la région, être un fondu de fromage en Franche-Comté n\'a pour ainsi dire rien d\'étonnant. Ce qui l\'est un peu plus, c\'est d\'y être accro au point d\'aller cambrioler une fabrique de comté. A moins que ce type de méfait, commis en l\'occurrence à Bians-les-Usiers dans la nuit de dimanche à lundi, ait moins suscité l\'intérêt gustatif que pécuniaire de ses auteurs… repartis avec une CENTAINE de meules.

Quand on se dit que le poids moyen d\'une de ces pièces oscille entre 30 et 40 kg, cela semble effectivement faire beaucoup. Même pour de gros mangeurs. Ce qui laisse ainsi penser que cette impressionnante récolte de 3 à 4 tonnes servira davantage à nourrir abondamment le porte-monnaie des malfrats que leur estomac. Le préjudice s\'élevant à plusieurs dizaines de milliers d\'euros.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?