Montbéliard : A l’insu de son plein gré

Initialement pisté par le FBI et dénoncé par la suite aux services spéciaux de la gendarmerie après un an d\'investigation, un Montbéliardais de 27 ans comparaissait hier devant la justice pour s\'être notamment aventuré sur des sites Internet de nature pédopornographique.

Une déviance que l\'intéressé n\'aura admis qu\'à demi-mot, affirmant avoir été bouleversé par des visions d\'horreur… qu\'il participait néanmoins à diffuser via les réseaux peer-to-peer sous le pseudonyme de \"Robocop27\". Mauvais goût quand tu nous tiens…

Par ailleurs convoqué pour une autre \"errance accidentelle\" enregistrée le 6 février dernier dans le magasin Décathlon de Montbéliard, le prévenu aura expliqué avoir filmé une fillette dans sa cabine d\'essayage uniquement pour « embêter les gens ».

Soit une facétie très personnelle que les experts psychiatres auront pour leur part traduit en une « déficience intellectuelle légère » doublée d\'une « altération du discernement ».

Consciente des problèmes de son client, l\'avocate du prévenu aura plaidé un sursis assorti d\'une mise à l\'épreuve avec obligation de soins. Un réquisitoire suivi par le tribunal qui, en plus de l\'inscrire au registre des délinquants sexuels, aura donc condamné le jeune homme à une obligation de soins, quatre mois de prison avec sursis, 105 heures de travail d\'intérêt général, de même qu\'à 500 € de dommages et intérêts pour (les parents de) sa petite victime.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?