Grandfontaine (25) : A prendre et à payer

Le 18 avril dernier, c'est avec une charrette tirée par un âne qu'il s'était rendu à son travail en empruntant très naturellement une départementale. Un geste symbolique fort qui faisait suite à la perte de son permis de conduire et avait été l'occasion pour cet artisan de prôner une politique moins répressive à l'encontre des petits "délinquants" de la route.

Et justement ! Alors que nous émettions peu d'espoir quant à ses chances d'obtenir le moindre retour de quelque ministère, un courrier lui a récemment été adressé… avec à l'intérieur un petit PV de 22 euros pour « conduite d'animal dans des conditions entravant la circulation publique ».

Faute d'être une réponse satisfaisante, on dira que c'est toujours mieux que rien...
.
Publié le mardi 6 mai 2014 à 19h43

Confirmez-vous la suppression ?