Accro au portable... ou pas!

Lorsqu'on se promène dans la rue, que l'on fait ses courses ou que l'on prend le train, on a l'impression que le téléphone portable est partout. Cet accessoire aujourd'hui indispensable semble même parfois greffé aux oreilles ou aux mains de nos concitoyens. Il est vrai qu'il est difficile de choisir un paquet de pâtes sans en référer à l'avis du mari (qui préfère les coquillettes), des enfants (qui en veulent de toutes les couleurs) et de la grand-mère (qui nous conseille de plutôt prendre des carottes, bien meilleures à la santé).
Cette sensation que le portable est devenu un membre de la famille à part entière est bien le reflet de la réalité... mais pas partout! Des données récemment publiées par l'Autorité de régulation des télécoms révèlent en effet que les régions de France ne sont pas égales face à l'utilisation, et surtout à la possession, de téléphones portables.

En Ile-de-France par exemple, 130% des habitants possèdent un mobile. Si si c'est possible : certaines personnes ne se contentent pas d'un téléphone, mais en accumulent deux, trois, voire quatre. A croire que les habitants de la capitale sont pourvus de plus d'oreilles que nous, pauvres provinciaux...
Dans la plupart des régions de France, les chiffres sont un peu plus raisonnables, et oscillent entre 85 et 95%. Ce qui est déjà énorme, comparé à la Franche-Comté : seuls 69.2% des franc-comtois sont équipés d'un téléphone portable! Cela veut-il dire que 30% des habitants de la région achètent leurs pâtes sans en référer à toute la famille? Quels égoïstes!

Cette intéressante enquête laisse donc penser que la Franche-Comté a encore quelques appréhensions envers la modernité. Ou plus de sagesse que le reste de la France?
Car être les irréductibles gaulois qui refusent de se laisser envahir par l'ennemi peut aussi être un avantage : nous ne mourrons pas d'une tumeur au cerveau et les hommes conserveront intacte leur virilité!


NB : Les ondes des téléphones portables provoqueraient des tumeurs au cerveau (uniquement en cas d'utilisation trop intensive), et transporter son mobile dans la poche de son pantalon rendrait les hommes stériles.
Publié le jeudi 20 août 2009 à 09h41

Confirmez-vous la suppression ?