Besançon : Accueil surprise

En se présentant tous deux au domicile d\'une connaissance commune ce mardi dans le quartier Planoise, Ils s\'attendaient déjà à passer un sympathique moment entre \"amis\". Mais c\'était sans compter sur leur hôte du soir, un homme de 46 ans qui les accueillera moins à bras ouverts que fusil au poing avant de leur refermer la porte au nez. L\'art de recevoir, ça ne s\'improvise pas…

Heureusement pour eux, c\'est donc davantage refroidis par l\'accueil général du quadragénaire que par ses coups de feu que les visiteurs éconduits, âgés d\'une vingtaine d\'années, se décidaient à faire appel à la police pour faire entendre raison à l\'individu.

Dépêchés rue du Piémont vers 21h30, c\'est avec stupéfaction que les agents, plus aimablement reçus, saisiront un arsenal bien fourni… de jouets en tous genres. En effet factice de la crosse au canon, la collection d\'armes que le locataire avait commencé à faire admirer à ses deux invités aurait eu bien du mal à plomber qui que ce soit.

Qu\'importe ce détail ! Etant donné qu\'avant tout c\'est le geste qui compte, il n\'échappait pas à une vraie garde à vue… tout comme d\'ailleurs les dindons de sa farce, surpris un peu plus tard en train de crever les pneus de son véhicule.

On dira ce qu\'on veut, c\'est quand même beau l\'amitié.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?