Doubs : Attaque à la bombe

Ce n\'est pas le premier attentat du genre et ne sera probablement pas non plus le dernier. Dans la nuit de mardi à mercredi à Présentevillers près de Montbéliard, une bombe de… peinture blanche a en effet une nouvelle fois servi à aveugler un radar automatique. Un acte de pur terrorisme qui porte à 4 le nombre de victimes Doubiennes barbouillées de la sorte depuis le début de l\'année.

Alors certes, au vu du titre honteusement racoleur de cet article, il n\'y a pas mort d\'homme ! Mais presque. Car rappelons que la profanation d\'un radar peut conduire à une peine 3 ans de prison et 45 000 € d\'amende si l\'appareil passe de vie à trépas.

Pas de risque dans le cas présent, mais à 15 000 € tout de même la \"simple\" dégradation, ça fait quand même cher la séance de maquillage. Reste donc à savoir si les auteurs des faits prendront le risque de maintenir leur ratio d\'un radar par mois jusqu\'à la fin de l\'année…

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?