Doubs : Ambiance plombée (MàJ)

Alors que la promesse d\'un jour férié et d\'un possible pont jusqu\'à lundi a de quoi donner le sourire à nombre d\'entre vous en cette semaine du 1er mai, depuis 18h30 hier soir, c\'est inversement de bien mauvais poil qu\'un habitant de Touillon-et-Loutelet, près de Métabief, s\'est enfermé seul chez lui au deuxième et dernier étage d\'une petite habitation collective… après avoir tiré un coup de feu en l\'air puis sur le rétroviseur de sa propre voiture.

En quel honneur ? C\'est ce que le voisinage et les gendarmes du Peloton de Surveillance et d\'Intervention, restés toute la nuit sur place, aimeraient justement savoir aujourd\'hui, suite à l\'arrivé ce matin d\'un groupe de négociateurs… qui n\'a pas encore réussi à entrer en contact avec le forcené.

Agé d\'une cinquantaine d\'années, l\'homme semblerait toutefois moins irritable que la veille, en ayant déjà ouvert ses volets et fumé tranquillement une cigarette à l\'une de ses fenêtres.

S\'il y a donc bon espoir que cette nuit lui ait porté conseil, les autorités pensent surtout pour le moment qu\'elle lui aura permis de… cuver l\'alcool qu\'il avait apparemment ingurgité en quantité ce mardi soir.

Mise à jour 1er mai : Mises en danger par de nouveaux tirs au cours de la journée de mercredi, les équipes présentes sur les lieux (et rejointes par le GIGN) ont répliqué vers 17h30 en blessant mortellement l\'individu sans avoir pu entrer en négociation. Marié et père de trois enfants, ce plâtrier de 52 ans rencontrait selon son entourage des difficultés personnelles et professionnelles n\'ayant pas même permis à son épouse de lui faire entendre raison...

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?