Dole : Andouilles comtoises

Dans une région comme la nôtre, où les saucisses sont une grande spécialité, on veut bien comprendre qu'il soit difficile pour certains de résister à l'appel d'un bon plat de cochonnaille. Mais quand même ! Aussi alléchants aient pu leur sembler sa poitrine généreuse et ses bons gros jambonneaux, on ne saurait cautionner la sauvagerie avec laquelle, au cours du week-end, un ou plusieurs individus ont "charcuté" Peggy : une adorable laie de 120 kg dont le parc animalier dolois de la Sauline avait fait sa mascotte.

Découverte dimanche matin, la scène de crime aura laissé apparaître des traces de sang et les viscères de la pauvre bête sans défense(s), qui allait d'ici peu donner naissance à 4 marcassins. Un travail de cochon ayant sans surprise fait l'objet d'une plainte de la part de l'ONF.

.
Publié le mercredi 21 janvier 2015 à 14h11

Confirmez-vous la suppression ?