Associations de défense des animaux : Besançon toujours ciblée

Une nouvelle vidéo filmée à la Foire Comtoise de Besançon montre un éleveur frapper une vache qui refuse de coopérer.

Cette incident, une nouvelle fois diffusé largement sur les réseaux sociaux, intervient comme par hasard après la diffusion d'une autre vidéo du même type impliquant un éléphant dans un cirque.

On remarque que c'est systématiquement un événement ayant lieu à Besançon qui est visé.

Le message accompagnant cette nouvelle vidéo sur les réseaux sociaux est assez étrange. Le commentaire de la personne qui a publié cette vidéo est assez explicite : « #Besançon : lors de la Foire Comtoise (concours d\'animaux), un éleveur a été surpris en train de frapper à de nombreuses reprises sur cette vache qui visiblement n\'avait pas envie de l\'écouter et encore moins de se donner en spectacle pour le plaisir des visiteurs... »

#Besançon : lors de la Foire Comtoise (concours d'animaux), un éleveur a été surpris en train de frapper à de nombreuses reprises sur cette vache qui visiblement n'avait pas envie de l'écouter et encore moins de se donner en spectacle pour le plaisir des visiteurs... pic.twitter.com/0w5EG8OcEQ

— Fondation Assistance Aux Animaux (@FAAOfficiel) 10 mai 2018



Plus que l'acte odieux de l'homme qui lève la main sur l'animal, c'est bien le concept même de Foire Comtoise qui est attaqué. Un événement qu'on cherche donc peut-être à déstabiliser.

L'homme de la vidéo a été identifié et des sanctions disciplinaires devraient avoir lieu (via ses confrères de Montbéliarde Association).

Mais, comme pour éteindre la mèche avant que tout n'explose, les organisateurs de la Foire ont aussi habillement fait une déclaration pour condamner le geste de l'éleveur.

Malheureusement, les vidéos de ces associations qui interviennent sur Besançon pourraient à terme sérieusement ternir l'image de la ville et de sa région.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?