Aumont (39) : Aux grands maux les grands remèdes

Entre ces deux voisins jurassiens, on ignore pour ainsi dire ce qui cloche réellement. Mais au vu de la solution adoptée par l'un pour briser tout vis-à-vis avec l'autre, on imagine que les griefs ne doivent pas manquer ! Car vous l'avouerez vous-même, il faut vraiment en vouloir pour faire le choix d'installer des… conteneurs maritimes dans son jardin, en guise de palissade.

Une situation qui dure depuis maintenant 6 mois et dont il semblerait en fait qu'elle ait été pensée pour lier l'utile à l'agréable, en empêchant (on ne peut plus efficacement) d'établir le moindre contact avec l'indésirable voisin… tout en permettant de faire rager ce dernier, qui du jour au lendemain aura en effet découvert deux blocs métalliques de 6 et 12 m de long sur 3,50 m de haut, bien implantés le long de la limite extérieure de sa propriété, mais à seulement quelques mètres de sa maison, dont trois pièces sont depuis plongées en permanence dans l'obscurité... alors que la législation reste plutôt floue quant à la hauteur maximale à respecter pour les "conteneurs mitoyens".

.
Publié le mardi 24 juin 2014 à 15h41

Confirmez-vous la suppression ?