Battue avec un manche à balai (Besançon)

Le tribunal correctionnel de Besançon jugeait hier un homme accusé de violences conjugales.
Sa compagne avait porté plainte vendredi dernier, après avoir été battue à coups de poings, puis avec un manche à balai. L\'homme avait ensuite versé de l\'eau de javel sur sa femme.

Déjà condamné pour des faits similaires, le prévenu risque 10 ans de prison. Il a demandé hier un délai pour préparer sa défense, ce qui lui a été accordé.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?