Besançon, Belfort, Vesoul et Lons-le-Saunier : ces villes communiquent vos données personnelles aux géants du web

Il n\'y a pas que le site des impôts qui communique vos données personnelles à des grandes entreprises d\'Internet !

En effet, si l\'on intègre sur un site des éléments qui proviennent d\'un autre site, ce site « extérieur » peut accéder à des informations personnelles en utilisant le système de \"cookie\" de votre navigateur Internet.

Ces informations sont souvent limitées, mais – dans certains cas- le site peut savoir où vous vous trouvez (avec votre adresse IP), le navigateur Internet que vous utilisez, votre version de Windows, à quelle heure vous consultez le site de votre mairie, etc.

Mais, et c\'est inquiétant, si le site de votre mairie utilise un « widget » Facebook, l\'entreprise américaine peut aussi faire le lien entre votre activité sur le réseau social et les pages que vous avez consultés sur le site de votre ville… Et le fonctionnement est identique pour Google, Youtube ou Twitter.

Ainsi, dès la page d\'accueil, le site de la ville de Besançon vous affiche des informations concernant leur compte Twitter et Facebook.



Dans ce cas, des informations qui vous concernent peuvent être récupérées par ces deux réseaux sociaux.

Du côté de Vesoul, c\'est déjà mieux que la page d\'accueil de Besançon ! Mais, en regardant de plus près on a pu trouver au moins une vidéo Youtube.



Si vous lancez la lecture de cette vidéo, Youtube (et donc Google) pourra avoir accès à certaines de vos données personnelles.

Même chose du côté de Lons-le-Saunier avec le site de la ville qui affiche parfois des vidéos Youtube.



Du côté de Belfort, on a seulement trouvé un tracker de visites fourni par le logiciel Google Analytics. Celui-ci enregistre tous vos faits et gestes sur le site.

Un outil de mesure de l\'audience qui est aussi utilisé sur le site de Lons-le-Saunier, de Vesoul et de Besançon ! Mais aussi sur la plupart des sites web dans le monde...

Donc, tous les gros sites des agglomérations de la région sont concernés et c\'est la raison pour laquelle ils vous affichent tous un message d\'avertissement concernant les « cookies » de votre navigateur lorsque vous vous rendez sur la page d\'accueil pour la première fois :

Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?