Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
9
Besancon
Mer
15
Jeu
16
Ven
16
Sam
16
CPAM
 
Toute l'actualité
 Bientôt une grève des pompiers de Besançon?
Envoyer à un ami par email

Suite à une réorganisation de leurs conditions de travail, 95% des pompiers de Besançon pourraient se mettre en grève à partir du lundi 22 février.

Actuellement, les pompiers sont envoyés en intervention selon un système tournant. Or, un nouveau système de piquets de garde fixe sera prochainement mis en place.
Les hommes du feu craignent qu'avec cette nouvelle organisation, ce soient toujours les même pompiers qui sortent en intervention.

Des discussions avec la direction sont actuellement en cours afin d'éviter une grève. Si celle-ci devait tout de même avoir lieu, des grévistes seront réquisitionnés afin d'assurer les interventions.
Les Bisontins ne devraient donc pas souffrir de cette mobilisation.

Laure Godey
actualités Besançon Publié le vendredi 19 février 2010 à 11h44
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jojojura
“Un peu douteux cette image et pas très honnête (comme la maquette de l'est republicain). Quand on connait le travail des pompiers et les drames qu'ils découvrent au quotidien, cette illustration, est d'un humour douteux... A force de tout tourner en dérision...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 février 2010 à 13h40
Réaction de cathmich
“Les grèves et les trèves sont plutôt rares pour les pompiers.
Un peu d'humour dans les images n'est pas bien grave.
J'espère qu'on nous annoncera les futures grèves des enseignants...gnants...gnants avec beaucoup d'humour !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 février 2010 à 14h35
Réponse de louli
“Tout à fait, ceux-là sont à ne pas louper... ces m'sieurs dames jamais contents d'être toujours en vacances...”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 06h35
Réaction de fantasik
“En même temps; Louli, les enseignants travaillent 10 mois payés 10 mois (qui sont versés sur 12 mois parce que c'est plus pratique). Leur travail hebdomadaire a été évalué par le ministère de l'éducation nationnale et il en ressort que les 7 semaines de vacances en cours d'année sont l'équivalent des RTT pour atteindre les 35 heures hebdomadaires et les 5 semaines de congés payés auxquelles tout salarié en France a droit.
Mais puisque tu ne juges pas ces "vacances" légitimes, peut-être devrais-tu essayer de passer les concours et d'enseigner à des élèves qui n'en ont rien à faire, confortés dans l'idée par des parents qui jugent l'école comme simple garderie et qui n'ont aucune considération pour le travail scolaire. Bien sûr, Louli, vous supporterez aussi que tous les jours des gens jugent votre travail inutile et vous jugent responsables de choix stupides qui sont pris par les hautes sphères du ministère de l'éducation nationale. Fais le, et après tu jugeras par toi même de ces vacances.
La plupart du temps les enseignants sont en grève pour d'autres raisons que leur salaire ou leurs vacances, comme vous dites. (Prennez l'exemple de la sécurité des établissements, de la semaine de 4 jours qui fragilise les apprentissages, de la suppression des réseaux d'aide aux élèves en difficulté, et là je ne parle pas des problèmes de cette année parce que je ne m'y suis pas intéressé...)
C'est facile de taper toujours sur les mêmes.
Mais on peut en faire de même dans toutes les professions, trouver des critiques débiles et injustifiées. ”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 12h47
Réaction de PERE BLAISE
“Bonjour ,
Étant au sein de ce conflit, je suis en mesure de vous expliquez que notre système actuel permet un équilibre du nombre d'interventions entre les agents sur une garde de 24 heures, et surtout d'une prise en charge des victimes digne de ce nom.
Avec le système des piquets fixes (système que hiérarchie veut nous imposer), il en sera tout autre, en effet, si un pompier fais 8 à 10 interventions secours à victime d'affilé en 12 heures de temps (c'est la moyenne du nombre de sortie de l'ambulance de 1er départ), croyez-vous qu'il aura toujours la même vigilance sur la prise en charge de sa victime, la fatigue ne sera telle pas présente?
Le citoyen paie des impôts et mérite une prise en charge digne de ce nom, qu'en pensez-vous?
On raconte que certains centres fonctionnent avec ce système, comparons ce qui est comparable, BESANCON fais 11000 inter par an et non 4000 ou 5000 comme certains.
Comment peut-on penser au terme de rentabilité dans un service public tel que le notre?”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 15h39
Réaction de cathmich
“Pourquoi vouloir cette mise en place de ce système de "piquets fixes" ?
Est-ce pour des problèmes d'effectifs ?
Merci de ta réponse père blaise.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 19h05
Réponse de PERE BLAISE
“Pour ce qui est de la mise en place de ce système de piquets fixes, il s'agit tout simplement d'une décision de chef, pour l'on ne sait quelle raison (peut être pour ajouter une ligne à un C.V.).
Actuellement, nous ne pouvons pas parler de problèmes d'effectifs (même si la fatigue et les tensions prennent de plus en plus le dessus), il le deviendra certainement si le nombre d'interventions continue à grandir si vite .
A titre d'information, nous sommes passés d'environ 9000 départs en 2007, à plus de10000 départs en 2008 et à 11000 départs en 2009 (de ce coté c'est pas la crise).
Par contre ce système pourrait amener une baisse des effectifs par la suite, mais nous n'osons pas y penser.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 23h35
Réaction de cathmich
“C'est comme dans l'armée, soumis à des décisions de petits chefs......pas réellement pensées + les ordres et les contre-ordres....
J'espère que vous allez obtenir gain de cause.
Pour le nombre de départs en augmentation quelle analyse à faire ?”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 21 février 2010 à 11h37
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr