Pontarlier : Braqueur en déroute

Quitte à recevoir des coups, autant en donner en retour ! Et si le partage des poings n\'aura en définitive rien eu d\'équitable, il aura tout de même permis vendredi soir à un buraliste pontissalien de mettre en fuite son agresseur, venu le dévaliser à l\'heure de la fermeture.

Tout d\'abord gazé à la bombe lacrymogène puis frappé au moyen d\'un poing américain, ce commerçant de la rue de Salins, blessé aux côtes, au visage ainsi qu\'au cuir chevelu, aura en effet su répliquer efficacement auprès de son assaillant. Reparti bredouille après avoir donc lui aussi craché le sang, ce dernier aura même joué les Cendrillon en abandonnant l\'une de ses chaussures dans la bataille.

Quant à savoir si, comme dans le conte, cette grolle orpheline permettra un jour de retrouver son propriétaire, la réponse est à présent entre les mains de la police…

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?