Besançon : Ca lui pendait au nez

Compte tenu de son casier judiciaire déjà bien garni, clairement, ça sentait mauvais pour ce voleur de parfum. Et la confirmation de ce paradoxe est tombée hier !

Jugé en comparution immédiate, l'homme interpellé pour avoir écumé samedi matin à Besançon le rayon beauté des Galeries Lafayette avant de blesser un vigile, a en effet écopé ce lundi d'une peine ferme de prison. 6 mois exactement.

Etant en outre de nationalité géorgienne, il a écopé d'un complément de 3 ans d'interdiction de séjour… en Franche-Comté.

.
Publié le mardi 22 septembre 2015 à 11h49

Confirmez-vous la suppression ?