Franche-Comté / France : Ca va douiller

Passés de 11 à 17 € il y a moins de deux ans, les PV pour stationnements gênants ou impayés (toujours très populaires) pourraient bien atteindre prochainement de nouveaux sommets. A 35 € l'amende, le gouvernement entendrait ainsi financer des projets d'infrastructures de transport. Enfin… principalement les 200 km de voiries à 30 milliards d'euros attendus à Paris pour 2030.

Bien que la question n'ait pas encore été tranchée, l'application de la mesure sur l'ensemble du territoire national semble plus probable qu'une restriction aux zones géographiques directement concernées par le ruineux projet.
Par solution de facilité peut-être, mais sans doute aussi par intérêt puisque la seconde solution reviendrait à dépénaliser les infractions de stationnement et à déléguer leur exploitation aux communes, alors libres de pratiquer une tarification à la carte... mais aussi de confier le relevé des infractions à des sociétés privées en quête de rentabilité.

Soit une alternative qui ne séduit de toute façon ni de près ni de loin les associations d'automobilistes.

C.R
Publié le vendredi 8 mars 2013 à 12h18

Confirmez-vous la suppression ?