Montbenoît (25) : Capitale du zèle

En se qualifiant elle-même de « micronation folklorique », la très atypique République du Saugeais, dont l\'indépendance remonte à (une blague de) 1947, cultive un côté sympathique qui tend parfois à faire oublier qu\'elle n\'est pas un monde de Bisounours.

Dans ses contrées, et notamment sa capitale Montbenoît, on y croise en effet de temps à autre des criminels sans foi ni loi. Tel ce jeune homme de 23 ans ayant osé sortir l\'année passée… avec un blouson de policier sur le dos : celui qu\'avait oublié chez lui l\'une de ses connaissances au terme d\'une soirée, et que notre homme aura mis ce jour-là pour… ne pas avoir froid, le temps d\'aller vider des bouteilles de verre vides dans un conteneur prévu à cet effet.

Mais qu\'importent ses excuses ! Impardonnable aux yeux des autorités, ce port illégal d\'uniforme motivait les gendarmes locaux à lui adresser une convocation au commissariat, elle-même suivie d\'une comparution en justice.

Jugé le mois dernier, le dangereux hors-la-loi a été condamné à… la relaxe. Un verdict dont le parquet n\'entend pas faire appel.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?